Les différentes « maladies de l’âme »

 

Voici comment le Père exorciste George de Saint Hirst classe ce qu’il appelle les « maladies de l’âme » :

 

  1. Les désordres énergétiques

  • L’auto-envoûtement
  • Le mauvais œil

 

  1. Les envoûtements   

« Un sortilège est un sort jeté sur une personne, dans un temps précis, pour une programmation précise. Il est souvent accompagné d’un geste et d’une parole telle que « Je te maudis »… Ils représentent 80% des attaques paranormales dans l’âme (que l’on appelle souvent corps énergétique de l’individu) »

[Voir aussi: La magie noire]

 

  1. Les parasitages

 ” Quand on entre en contact avec une âme errante ou un djinn, il ne s’agit pas d’une possession interne, mais d’un phénomène extérieur qui vient perturber la vie de la victime et n’atteint que son corps énergétique.”

 

  1. Les prises de possession

  • Par un esprit: en jouant le rôle de « canal » dans toutes les pratiques de spiritisme, l’écriture automatique, la divination, certaines techniques de guérison énergétique ou encore le chamanisme, on permet la possession temporaire par un esprit, soit pas le geste, soit par la parole. Et malheureusement parfois, celui-ci ne veut plus partir. On retrouve les mêmes symptômes que dans le parasitage.” (voir les pages “possession” pour en savoir plus)
  • Par un démon
  • Par le Diable

Contrairement au parasitage qui ne touche que le corps énergétique, la possession par un démon ou par un esprit malfaisant atteint à la fois le corps physique et l’âme. La seule zone qui reste impénétrable, c’est l’esprit, le siège de la conscience. Ces cas extrêmes sont beaucoup plus ardus à traiter que les parasitages.

 

Tiré de l’ouvrage : Père Georges de Saint Hirst, L’exorcisme, guérison des maladies de l’âme, entretiens avec Julie Klotz, Guy Trédaniel éditeur, 2018, p.79