Rencontre durant l’EMI avec des proches dont l’expérienceur ignore le décès

 Photo AUJ

Rencontre avec les morts

Les personnes vivant une expérience de mort imminente disent unanimement avoir été accueillies exclusivement par des personnes décédées. Il n’est jamais fait mention de rencontres avec des vivants, ce qui devrait être le cas s’il s’agissait d’hallucinations.

Plus encore: un des éléments difficilement explicable est le fait que certaines personnes ayant vécu des expériences de mort imminentes ont indiqué avoir rencontré des amis ou des membres de la famille qu’ils ne savaient pas être décédés.

Les expérienceurs peuvent aussi entrer en contact avec des personnes décédées qui leur sont totalement inconnues dont on découvre après coup qu’il s’agit de proches défunts de leur entourage dont ils ignoraient l’existence.

 

Témoignages d’Elisabeth Kübler Ross

Elisabeth Kübler Ross relate ainsi ce cas significatif : « Une petite fille, qu’on avait cru perdre au cours d’une opération du cœur très critique, raconta à son père qu’elle avait été abordée par un frère près de qui elle s’était sentie très heureuse, comme s’ils s’étaient toujours connus. Or elle n’avait jamais connu de frère. Le père, très ému par le récit de l’enfant, reconnut qu’elle avait eu un frère mais qui était mort avant sa naissance.» (1)

La psychiatre helvético-américaine donne encore cet autre témoignage alors qu’elle assistait un jeune garçon mourant. Durant un moment de lucidité du petit malade, elle lui demanda s’il avait quelque chose à dire. Il lui répondit : ” Tout va bien maintenant. Maman et Peter sont déjà en train de m’attendre »,…et avec un sourire heureux, il glissa dans un coma et de là dans ce passage que nous appelons la mort. Je savais bien que sa mère était morte au moment de l’accident, mais Peter n’était pas mort : on l’avait hospitalisé dans un service spécialisé pour les grands brûlés (la voiture avait pris feu avant qu’on ait pu l’en retirer). Je voulus m’informer de Peter, mais ce ne fut pas nécessaire : comme je passais près de la salle des infirmières, un appel téléphonique de l’autre hôpital m’informa qu’il était mort quelques minutes plus tôt. » (2)

 

Alexandra Urfer Jungen

 

  1. Elisabeth Kübler Ross, La mort et l’enfant, Editions du Tricorne/ Editions du Rocher, 1986, p. 215
  2. Elisabeth Kübler Ross, La mort et l’enfant, Editions du Tricorne/ Editions du Rocher, 1986, p. 217