La sensation d’être observé

 Photo CJ

Qui n’a jamais eu l’impression qu’on le regardait et constate en se retournant qu’il y a bel et bien quelqu’un qui l’observe ?

Ou au contraire, qui n’a pas regardé quelqu’un et l’a vu se tourner vers lui sans raison ?

Les études menées en Europe et aux Etats-Unis ont montré que 70 à 97 % des personnes ont déjà vécu ce phénomène (1). Les expériences scientifiques ont par ailleurs montré que les enfants de moins de 9 ans sont les sujets les plus performants pour savoir quand on les regardait.

La sensation d’être observé est donc une expérience très commune que la science matérialiste n’explique pas. Elle apparaît cependant très  logique en termes d’évolution : les proies ayant la capacité de détecter un prédateur à distance ont forcément une espérance de vie plus longues que les autres.

 

Alexandra Urfer Jungen

 

1. W, Braud, D. Schafer, S. Andrews, « Electrodermal correlates of remote attention : Autonomic reactions to an unseen gaze », Proceedings of Presented Papers, Parapsychology Association 33rd Anual Convention, 1990, Chevy Chase, MD, pp 14-28 ; J.E. Cottrell, G.A. Winer, M.C. Smith, « Beliefs of children and adults about feeling stares of unseen others », Developmental Psychology, 32, 1996, pp 50-61

 

Pour en savoir plus, découvrez les pages

Si vous pensez avoir à faire à des désincarnés, vous pouvez aussi aller dans la rubrique “La médiumnité