Les expériences de mort imminente

Peinture Samantha Jungen

Qu’est-ce qu’une expérience de mort imminente ?

Le terme « expérience de mort imminente » ou EMI a été créé par le psychologue Victor Egger. Il fait référence à ce phénomène en 1896 dans un article de la « Revue philosophique ». Le terme anglais « Near Death Experiment » et surtout son abrégé « NDE » est parfois utilisé dans le monde francophone.

Ce phénomène qualifie l’expérience vécue par des personnes en état de mort clinique qui sont ensuite revenues à la vie avec des souvenirs précis d’événements vécus alors que leur cerveau ne fonctionnait plus.

 

Une mort en réalité provisoire

Le Dr Jean-Jacques Charbonier rejette pour sa part le terme “Expérience de Mort Imminente” pour lui préférer le terme “Expérience de Mort Provisoire”. Pour l’anesthésiste, cela correspond mieux à la situation réelle du patient. En effet, les expérienceurs ne sont pas proches de la mort, mais ils sont cliniquement tout à fait morts avant d’être ramenés à la vie : « Depuis peu, nous savons qu’un EEG devient plat dans les quinze [à vingt] secondes qui suivent un arrêt cardiaque. Etant donné que dans les meilleures conditions de surveillance – comme c’est le cas en soins intensifs-, il existe une période incompressible d’au moins une minute pour porter les premiers secours, on peut considérer que toutes les victimes réanimées après un arrêt cardiaque ont bien connu une mort clinique. Et c’est sans compter sur les personnes isolées à la campagne dont les cœurs sont repartis au bout de plusieurs dizaines de minutes après l’intervention du SAMU [Service d’Aide Médicale Urgente] le plus proche !… Les sujets sont revenus de ces états de mort clinique parce que des réanimateurs sont allés les chercher. Si personne ne les avait réanimés, ils ne seraient jamais revenus ! » (1)

A noter que les expériences de mort imminente donnent peut-être des indications sur ce qui nous attend à notre mort, mais elles jouent surtout, dans la majorité des cas, un rôle d’éveil spirituel pour celui qui l’a vécue.

 

Alexandra Urfer Jungen

 

  1. Dr Jean-Jacques Charbonnier, Les 7 bonnes raisons de croire à l’Au-delà, les preuves incontestables d’une vie après la mort, J’ai lu, Aventure secrète, p. 41.

 

Pour en savoir plus sur les expériences de mort imminente, découvrez les pages :