Les EMI négatives

   Photo CJ

Qu’est-ce qu’une EMI négative ?

Si les expériences de mort imminente ont le plus souvent un contenu positif, dans un certain nombre de cas celui-ci peut être particulièrement effrayant.

Ainsi, durant une expérience de mort imminente négative, l’expérienceur se retrouve projeté dans une espace obscur : une forme de néant à la solitude infinie. Il peut aussi se trouver dans un “vide” où circulent des individus enfermés dans leur bulle (en d’autres mots, il est entouré d’« âmes en peine »). Dans certains cas, on a relevé des visions pouvant ressembler à notre imagerie classique de l’Enfer avec des manifestations qu’on peut dire archétypales créant des peurs profondes : lieux souterrains obscurs, froids et humides, monstres terrifiants, êtres rampant, entités démoniaques, etc. D’autres décrivent la vision d’êtres, le plus souvent de formes géométriques, semblant se moquer de l’expérienceur qui en ressort avec le sentiment que rien n’a de sens, car rien n’a vraiment existé, ni sa vie, ni même l’univers. Il y a pour finir les EMI inversées où la lumière que la plupart des gens perçoivent comme remplie d’amour est perçue comme agressive.

 

Quel pourcentage d’EMI négative ?

Il est difficile d’estimer le nombre de personne ayant vécu ce type d’événements négatifs, d’une part parce qu’ils engendrent un réel traumatisme qui peut aller jusqu’à des formes de stress post-traumatique et, d’autre part, parce que les expérienceurs en ressentent une certaine culpabilité. Ils interprètent fréquemment cette mauvaise expérience comme la preuve qu’ils auraient commis des mauvaises actions. Il peut en découler une peur terrible de la mort, mais pour d’autres expérienceurs, à l’inverse, leur EMI négative est interprétée comme un avertissement les poussant à changer de comportement pour ne plus revivre cette expérience cauchemardesque.

 

Du négatif au positif

On notera enfin que les expériences peuvent démarrer sur une note très négative pour ensuite prendre un cours positif. Lorsque l’expérienceur comprend que c’est sa propre peur qui créé les visions terrifiantes, l’EMI peut alors changer de teinte. Une position de lâcher-prise et d’abandon, ainsi que le fait de lancer un appel à l’aide (qui débouche très vite sur l’intervention d’un proche décédé ou celle d’entités de type angélique) permettent aussi de sortir de l’EMI négative.

La peur de mourir, la peur de l’inconnu, la crainte d’être seul ou tout simplement l’angoisse de perdre le contrôle sur son existence semblent jouer un rôle dans les EMI négatives. Certains conditionnements religieux concernant le péché, de même que les images (ou absence d’images pour les athées) sur l’Au-delà semblent également avoir une influence sur la survenue d’une EMI négative.

 

Alexandra Urfer Jungen

 

Voir aussi le témoignage d’EMI/sortie de corps négative