Comment aider la personne possédée ?

 

  • Accepter que la personne possédée est probablement un médium non consentant. Aussi étrange et farfelu que cela paraisse, il s’agit de dialoguer avec l’entité qui a pris possession d’elle pour lui permettre de réaliser son état et la convaincre de rejoindre l’Au-Delà. Vouloir agir en force ou assommer de médicaments le patient est totalement inefficace. On peut aussi demander de l’aide à des entités positives (proches décédés, anges, Transcendance, etc.), ainsi que celle des membres de la famille décédés de l’entité possessive.
  • Une fois que l’entité est partie, la personne possédée se sent libéré d’un grand poids. Elle peut avoir une sensation de légèreté, voire de vide. Elle se sent seule et peut avoir le sentiment de pouvoir enfin être elle-même. La guérison peut être immédiate, complète et permanente. Il est important qu’elle intègre pleinement ce nouvel état pour ne plus être victime d’une autre possession.
  • Apprendre à la personne possédée que son corps est sacré. Personne n’a le droit de pénétrer dans son territoire.

 

Pour en savoir plus, voir aussi la page les cas de possession selon le psychiatre Carl Wickland