La télépathie chez les jumeaux

  Photo AUJ

Pourcentage de jumeaux vivant des expériences télépathiques

Quand on parle de télépathie, on pense souvent aux jumeaux. A juste titre, comme en témoigne Hélène Wambach qui était une psychologue clinicienne et professeure de psychologie. Durant une séance d’hypnose régressive, voilà ce qu’il s’est passé avec une de ses patientes qui avait une sœur jumelle : « Ce sujet a vécu une expérience très intéressante dans sa vie. Notre séance, pour revivre la naissance sous hypnose, avait lieu chez elle. Le téléphone sonna et une personne qui n’était pas sous hypnose répondit. Ce n’est qu’à la fin de l’expérience que nous avons appris que c’était la sœur jumelle qui avait appelé. Elle vivait à plus de 3’000 kilomètres de là, et ayant senti que sa sœur éprouvait, à ce moment, une grande émotion, voulait s’assurer que tout allait bien.” (1)

Selon les études, entre 1/3 et 40% des jumeaux affirment vivre des expériences télépathiques (2). Les chercheurs ont ainsi relevé des similitudes entre les électro-encéphalogrammes de jumeaux lorsqu’un seul d’entre eux est stimulé, notamment avec un bruit fort et soudain ou des sensations de chaud ou de froid. On a constaté également une similitude dans les constantes cardiaques, la respiration et la conductivité de la peau dans les cas de gémellité.

 

Similitudes de vies entre jumeaux

On a par ailleurs découvert de très grandes similitudes dans la vie des jumeaux, même (et surtout) lorsque ceux-ci ont été séparés à la naissance : même arrangement dans le jardin, même voiture, même prénoms pour les épouses, même métiers, même tics, même manière de s’habiller, même bijoux, etc. En fait, il semblerait que les jumeaux séparés à la naissance développent plus de similitudes, parce qu’ils n’ont pas besoin de faire des efforts pour qu’on les distingue. Certains chercheurs font dans ce cas un lien avec la mécanique quantique et sa faculté d’intrication : même séparées par une grande distance, des particules qui constituaient initialement un objet unique vont immédiatement s’influencer l’une l’autre.

On notera que les jumeaux issus d’une grossesse monochoriale monoamniotiques, c’est-à-dire les jumeaux qui ont grandi avec un seul placenta et dans une seule poche amniotique, sont les plus susceptibles de vivre des expériences télépathiques.

 

Alexandra Urfer Jungen

 

1)  Hélène Wambach, La vie avant la vie, Ramsay « image », 1979, p. 168
2) Guy Lyon Playfair, Twin Telepathy Vega, 2002