Comment apparaît l’enfant qui a vécu une expérience de mort imminente?

 

  • Beaucoup d’émotion lorsque l’enfant raconte son histoire.
  • Dans certains cas, l’enfant peut apparaître très triste, comme s’il avait perdu quelque chose de précieux. Mais en parallèle, c’est un « gagneur » qui va éviter avec le temps les embûches sur lesquelles vont butter nombre d’enfant n’ayant pas vécu d’EMI. Il est solide à l’intérieur de lui-même.
  • L’enfant qui aura intégré son expérience en sortira avec une joie et une soif de vie augmentées. Il a beaucoup moins peur que la majorité des autres enfants.
  • L’enfant a une volonté profonde de vouloir aider les autres. Comme nombre d’expérienceurs son EMI lui a fait comprendre que le but ultime de la vie et ce qui nous rend heureux, c’est d’aider.
  • L’enfant a une compréhension du monde que la plupart des adultes sont bien loin d’aborder : il voit l’importance des petites choses. Il a souvent des réflexions qui le rapproche des grands mystiques. L’enfant a la certitude que ce qu’il a vécu a un sens profond. Pour lui, les coïncidences n’existent pas. Elles sont les signes d’un fil conducteur dans notre vie. Il a la capacité à voir de manière globale les interconnexions qu’il y a dans sa vie.
  • L’enfant peut développer des capacités extra-sensorielles après son EMI. Il est capable d’hyper-empathie, de voyance, de médiumnité, etc.
  • L’enfant est métamorphosé en profondeur, à tel point que ce qui pouvait lui sembler fondamental avant sa mort imminente ne l’est absolument plus après. Il est souvent peu attaché aux choses matérielles et est à l’écoute des autres, faisant preuve d’empathie et de compassion.