Pourquoi l’EMI se produit ?

  Photo AUJ

C’est là un très grand mystère, puisqu’on n’a trouvé aucune raison permettant d’expliquer pourquoi une expérience de mort imminente se produit ou non.

 

Un phénomène aléatoire

Voilà ce qu’en dit le Dr Pim van Lommel: “Bien que les EMI puissent se produire dans des circonstances physiques et psychologiques différentes, c’est souvent après une grave atteinte des fonctions cérébrales qu’elles sont rapportées. Mais pourquoi un petit nombre de personnes seulement, qu’elles soient ou non dans une situation critique, vivent des EMI ? [le cardiologue Michael B.] Sabom, dont l’étude porte essentiellement sur des patients cardiaques, n’a identifié aucune différence pouvant expliquer pourquoi l’expérience se produit ou pas (1). Ni les causes médicales de la situation critique ni les méthodes de réanimation ni la durée estimée de l’inconscience ni l’intervalle de temps entre la situation critique et l’interview ne constituaient des explications. Et l’étude hollandaise, à notre grande surprise, n’a fourni aucune différence statistique entre patients avec ou sans EMI en termes de durée de l’arrêt cardiaque, durée de la période d’inconscience ou médicaments administrés. Les facteurs psychologiques tels que la peur de la mort et la connaissance préalable des EMI, le sexe, le niveau d’éducation et la religion ne jouaient aucun rôle non plus. L’étude n’a pu expliquer pourquoi certaines personnes et pas d’autres gardent une conscience lucide alors que leur cerveau ne donne plus signe d’activité pendant un arrêt cardiaque.“(3)

 

Est-ce que tout le monde serait touché ?

Le fait que l’EMI soit à ce point-là un phénomène aléatoire interroge beaucoup. La seule raison évoquée serait qu’en fait tout le monde vit une EMI durant l’arrêt cardiaque. Cet expérience serait ensuite occultée parce que n’entrant pas dans le schéma de pensée de la personne ou tout simplement à cause de la médication ou du mauvais état cérébral du patient.

 

Alexandra Urfer Jungen

 

1. Michael B. Sabom, Recollections of Death, a medical investigation, HarperCollins, 1982
2.Lommel P. van et al., “Near-Death Experiences in Survivors of Cardiac Arrest: A Prospective Study in the Netherlands”, Lancet, 358, pp 2039-2045
3. Dr Pim van Lommel, Mort ou pas, les dernières découvertes médicales sur les EMI, InterEditions, 2015, p. 112